Venous thromboembolism. Khan F, et al, Lancet 2021.

  • Proposé le : 19/05/2021 07:07:08
  • Par : Bot Twitter
  • Avec la version du site : v2021_01_12
  • Revu par :
    • Mettre votre nom d'utilisateur
    • Mettre votre nom d'utilisateur
Notes sur les tags :
  • Adopter cette revue :
    Si vous souhaitez prendre en charge cette revue d'article, merci de remplacer le tag Non_attribué par Attribué et ajoutez aussi votre nom d'utilisateur à l'emplacement prévu.
  • Réaliser des modifications :
    Pour modifier ce document, il est nécessaire d'être connecté au site. Pour cela, assurez-vous d'avoir des identifiants valides. Si vous n'en avez pas, contactez-nous. Pour vous connecter, cliquez sur l'icône dans la barre de navigation.
  • Demander la finalisation de la revue de l'article :
    Une fois revue et complétée, merci de remplacer l'étiquette Non_finalisé par A_finaliser. Un administrateur se chargera de valider la revue et de la publier avec le tag Finalisé.

Venous thromboembolism, comprising both deep vein thrombosis and pulmonary embolism, is a chronic illness that affects nearly 10 million people every year worldwide. Strong provoking risk factors for venous thromboembolism include major surgery and active cancer, but most events are unprovoked. Diagnosis requires a sequential work-up that combines assessment of clinical pretest probability for venous thromboembolism using a clinical score (eg, Wells score), D-dimer testing, and imaging. Venous thromboembolism can be considered excluded in patients with both a non-high clinical pretest probability and normal D-dimer concentrations. When required, ultrasonography should be done for a suspected deep vein thrombosis and CT or ventilation-perfusion scintigraphy for a suspected pulmonary embolism. Direct oral anticoagulants (DOACs) are the first-line treatment for almost all patients with venous thromboembolism (including those with cancer). After completing 3-6 months of initial treatment, anticoagulation can be discontinued in patients with venous thromboembolism provoked by a major transient risk factor. Patients whose long-term risk of recurrent venous thromboembolism outweighs the long-term risk of major bleeding, such as those with active cancer or men with unprovoked venous thromboembolism, should receive indefinite anticoagulant treatment. Pharmacological venous thromboembolism prophylaxis is generally warranted in patients undergoing major orthopaedic or cancer surgery. Ongoing research is focused on improving diagnostic strategies for suspected deep vein thrombosis, comparing different DOACs, developing safer anticoagulants, and further individualising approaches for the prevention and management of venous thromboembolism.

Références de l'article


Discussion

  • Cette section peut être éditée par les relecteurs, les rédacteurs, les modérateurs et les administrateurs. Elle regroupe l'ensemble des échanges autours de la référence ci-dessus présentée.
  • Référez-vous à cette page pour connaître le rôle des utilisateurs et pour participer à la discussion.
  • Il n'y a, pour l'instant, aucune discussion en cours.

Éditer la discussion



Gardez le contact

Suivez notre utilisateur Twitter : @AgingPapers
Nos rencontres visio