Associations between nutrition and the incidence of depression in middle-aged and older adults: A systematic review and meta-analysis of prospective observational population-based studies. Matison AP, et al, Ageing Res Rev 2021.

  • Proposé le : 16/12/2021 07:07:13
  • Par : Bot Twitter
  • Avec la version du site : v2021_01_12
  • Revu par :
    • Mettre votre nom d'utilisateur
    • Mettre votre nom d'utilisateur
Notes sur les tags :
  • Adopter cette revue :
    Si vous souhaitez prendre en charge cette revue d'article, merci de remplacer le tag Non_attribué par Attribué et ajoutez aussi votre nom d'utilisateur à l'emplacement prévu.
  • Réaliser des modifications :
    Pour modifier ce document, il est nécessaire d'être connecté au site. Pour cela, assurez-vous d'avoir des identifiants valides. Si vous n'en avez pas, contactez-nous. Pour vous connecter, cliquez sur l'icône dans la barre de navigation.
  • Demander la finalisation de la revue de l'article :
    Une fois revue et complétée, merci de remplacer l'étiquette Non_finalisé par A_finaliser. Un administrateur se chargera de valider la revue et de la publier avec le tag Finalisé.



Aim: To systematically examine the longitudinal observational evidence between diet and the incidence of depression in adults aged 45 years and older.

Method: Three electronic databases were searched for cohort studies published up to December 2020 that investigated the association between baseline dietary intake and incidence of depression in community-dwelling adults aged 45+years. Combined odds ratios (OR) and 95% confidence intervals (95%CI) were calculated. Random-effects models were used.

Results: In total 33 articles were included, with 21 combined in meta-analyses. Both the Dietary Inflammatory Index and the Western diet were associated with an increased odds of incident depression (Dietary Inflammatory Index: OR 1.33; 95%CI 1.04, 1.70; P = 0.02; Western: OR 1.15 95%CI 1.04, 1.26; P = 0.005). Higher fruit and vegetable intakes were associated with a reduced risk of incident depression (vegetables: OR 0.91; 95%CI 0.87, 0.96; P < 0.001; fruit: OR 0.85; 95%CI 0.81, 0.90; P < 0.001). No association was observed between the Mediterranean diet, "healthy" diet, fish intake and incident depression.

Conclusions: Results suggest an association between higher consumption of pro-inflammatory diets and Western diets and increased incidence of depression, while higher intake of fruit and vegetables was associated with decreased incidence of depression. These results are limited by the observational nature of the evidence (results may reflect residual confounding) and the limited number of studies. More high-quality intervention and cohort studies are needed to confirm these associations and to extend this work to other food groups and dietary patterns.

Références de l'article


Discussion

  • Cette section peut être éditée par les relecteurs, les rédacteurs, les modérateurs et les administrateurs. Elle regroupe l'ensemble des échanges autours de la référence ci-dessus présentée.
  • Référez-vous à cette page pour connaître le rôle des utilisateurs et pour participer à la discussion.
  • Il n'y a, pour l'instant, aucune discussion en cours.

Éditer la discussion



Gardez le contact

Suivez notre utilisateur Twitter : @AgingPapers
Nos rencontres visio